11/04/2014

Une marraine de classe mondiale !

Place aux filles ! Le Festival d’Armor a décidé de saluer une fois encore le football féminin en invitant comme marraine 2014 une joueuse exceptionnelle aux 129 matches et 25 buts en équipe de France : Camille Abily.

Milieu de terrain offensif de classe mondiale, la joueuse de l’Olympique Lyonnais présente un palmarès  prestigieux (1 Ligue des champions, 5 championnats de France, 2 Coupes de France) récompensant une carrière qui a débuté en Bretagne.

Camille, née à Rennes il y a 29 ans,  débute la pratique du football chez les jeunes à la JA de Bruz, puis évolue successivement au FC Bruz et au SC Le Rheu, situés tous les deux à quelques kilomètres de Rennes. Elle fait ses débuts en 1re division avec le Stade Briochin en 2000 face à La Roche où elle inscrit son 1er but dès sa première apparition.

Puis elle signe  au CNFE Clairefontaine où elle côtoie quelques futures coéquipières en club ou en sélection. Camille joue par la suite à Montpellier lors de la saison 20032004, où elle remporte ses premiers trophées, avec deux championnats de France de Division 1, un Challenge de France et celui de la meilleure joueuse du championnat en 2006. Elle atteint cette même année les demi-finales de la Coupe féminine de l’UEFA.

Le rêve américain

Elle rejoint l’Olympique Lyonnais lors de la saison 20062007, et remporte une nouvelle fois deux championnats, un Challenge de France et le titre de meilleure joueuse du championnat en 2007. Comme dans son précédent club, elle atteint une nouvelle fois les demi-finales de la coupe d’Europe en 2008.

En février 2009, elle décide de quitter l’OL en pleine saison pour la franchise de Los Angeles Sol aux Etats-Unis pour inaugurer la Women’s Professional Soccer, nouvelle ligue professionnelle américaine.

Le 2 octobre 2009, le Paris Saint-Germain l’engage, sous forme de prêt, jusqu’au début de la saison suivante aux États-Unis. Le 9 janvier 2010, le FC Gold Pride annonce son transfert en provenance de Los Angeles Sol. Elle rejoint donc sa nouvelle équipe en mars, après la fin de son prêt au PSG.

Elle se voit repositionnée dans un rôle de milieu défensif, où elle inscrit un but et délivre six passes décisives en 18 matchs. Contrairement à l’année précédente, elle joue et remporte la finale du championnat contre Philadelphia Independence (victoire 4-0).

Retour gagnant à Lyon

Le 28 août 2010, Jean-Michel Aulas annonce le retour de Camille Abily à l’Olympique Lyonnais, mais elle termine d’abord la saison de la Women’s Professional Soccer.

Elle revient donc à l’OL début octobre 2010 et son retour sera gagnant, car elle remporte son troisième championnat de France et surtout la Ligue des champions de l’UEFA.

La saison 2011-2012 est certainement la plus aboutie de sa carrière : elle réalise un triplé inédit en France, en remportant d’abord la Coupe de France contre le Montpellier HSC (2-1), puis pour la deuxième année d’affilée, la Ligue des champions, où elle inscrit le second but de la rencontre contre le FFC Francfort (2-0) d’une reprise de volée lobée d’environ 25 mètres ; de plus, elle est à nouveau élue « joueuse du match » et termine co-meilleure buteuse de la compétition avec Eugénie Le Sommer (9 buts). Enfin, elle décroche le Championnat de France, après la victoire contre le FCF Juvisy (3-0) lors du tout dernier match de la saison, considéré comme la « finale du championnat ».

Durant la saison 2012-2013, avec un triplé inscrit lors du match contre le FC Vendenheim, Camille devient la 3e joueuse de l’histoire du club à franchir la barre symbolique des 100 buts marqués, toutes compétitions confondues.

Palmarès

Montpellier HSC

Olympique Lyonnais

Los Angeles Sol

FC Gold Pride