07/04/2019

Tirage au sort du 37è Festival d’Armor :

Béatrice Richard (Crédit Agricole), Gautier Larsonneur, Brendan Chardonnet et Anthony Weber ont procédé au tirage au sort des groupes U17. (photo Jean-Michel Gélébart)




Des luttes fratricides dans le groupe 4!

Le tirage au sort de la 37è édition du Festival d’Armor s’est déroulé ce samedi soir à la salle Keraudy en présence d’une centaine de personnes. Parmi celles-ci figuraient le maire, Bernard Gouerec, le président de la CCPI, André Talarmin, Alain Le Floch, président du district du Finistère, Yvon Lainé, président du Festival, les représentants des partenaires majeurs que sont le Crédit Agricole et les Paysages d’Iroise, plusieurs représentants de clubs et sponsors et nombre de bénévoles du tournoi.

Cette soirée était rehaussée par la participation à ce tirage de trois joueurs du Stade Brestois, Gautier Larsonneur, Brendan Chardonnet et Anthony Weber, qui avaient effectué la veille un pas très important sur la route menant à la Ligue 1, en s’imposant 2 à 0 au Red Star et en comptant six points d’avance sur leurs poursuivants.

La belle animation graphique de Christian Rommens

Avant de commenter la constitution des douze groupes U15 et des quatre groupes U17, tous auront pu admirer la belle animation graphique réalisée par Christian Rommens qui, aidé de Pascal Monot, fit voyager, avec une bonne pincée d’humour, de charmantes abeilles au milieu des différents panneaux du tirage sur le grand écran de la salle Keraudy. Histoire de bien rappeler le projet d’une opération environnementale axée sur la défense de ces butineuses.

Si les groupes de U15 laissent une impression d’équilibre, avec une bonne répartition des différentes têtes d’affiche et des équipes appelées à jouer normalement un rôle majeur lors du week-end de Pentecôte, la composition des groupes U17 donna lieu à un accueil variable au sein de l’assistance. Jusqu’à la révélation davantage commentée du groupe 4 et des luttes fratricides qu’il réservera dans deux mois. A savoir les confrontations du Stade Brestois, du Stade Rennais, de l’AC Boulogne-Billancourt (trois clubs appartenant déjà au même groupe en championnat national) et de la sélection du Finistère. Il ne sera guère facile de se frayer dans cette poule un chemin vers les quarts de finale!

On remarquera aussi dans le groupe 1 un derby sans doute âpre entre le Stade de Reims et l’ESTAC Troyes, et les présences des quatre équipes étrangères (KAS Eupen, Levante, Celta Vigo, Dinamo Minsk) dans deux autres groupes. Faites vos jeux!

Y.J.