30/04/2011

Stéphane Guivarc’h parrain en 2011 de la 29ème édition

Stéphane Guivarc’h, buteur prolifique

Né en 1970 à Concarneau, Stéphane Guivarc’h commence sa carrière à Brest. Il y rester jusqu’à la perte par le club de son statut professionnel en 1991.

Il rejoint alors l’EA Guingamp il s’affirme comme un buteur prolifique (28 buts en 46 matches). A l’issue de la saison 1993, Guingamp est relégué en National. Grâce à ses 28 buts en 33 rencontres, Guivarc’h est l’un des grand artisans de la remontée du club en D2 dès 1994. En 1994-1995, avec 23 buts, il réalise une nouvelle brillante saison, ce qui lui vaut d’être recruté par Guy Roux et l’AJ Auxerre.

A Auxerre, barré par Lilian Laslandes, il connaît quelques difficultés à s’adapter et à s’impose. Il remporte quand même le Championnat et la Coupe de France. La saison suivante, il tente de se relancer et rejoint Rennes (prêt). Il retrouve ses sensations de buteur de D1 . Laslandes transféré aux Girondins de Bordeaux, Guy Roux le réintègre dans son effectif pour la saison 1997-1998. En grande confiance, sa saison est excellente puisque non seulement il conserve son titre de meilleur buteur de D1 mais termine également meilleur buteur de la Coupe Intertoto, de la Coupe UEFA et de la Coupe de la Ligue soit un total de quarante-cinq buts.

Stéphane Guivarc’h décroche dans la foulée sa place dans la liste des 22 pour la Coupe du monde 1998. Il connaît certes le bonheur d’être sacré champion du monde mais sans être parvenu à se mettre en évidence tout au long de la compétition. Son manque de réussite chronique durant la compétition va peser lourd dans la suite de sa carrière, aussi bien en club qu’en équipe national.

Cette période auxerroise conclue par la Coupe du monde, est le sommet de sa carrière. La suite est en effet un lent déclin. Transféré à Newcastle, il éprouve les pires difficultés à s’imposer, et, après seulement quelques semaines il tente de faire rebondir sa carrière aux Glasgow Rangers. Pour son premier match à Ibrox Park, il inscrit un doublé. Masi, miné par des blessures à répétition, il ne joue pas au meilleur de sa forme. Il remporte quand même le Championnat en 1999.

Après cette expérience étrangère plutôt mitigée, Stéphane Guivarc’h revient à l’AJ Auxerre. Son retour est prometteur, puisqu’il prend rapidement la tête du classement des buteurs de Division 1. L’année 2000 est plus difficile. Il marque moins, voire plus, et on voit poindre l’émergence d’un jeune attaquant, Djibril Cissé. Son avenir n’est plus dans l’Yonne, et il retrouve, à l’été 2001 le club qui la fait connaître, à savoir Guingamp. Mais l’expérience est de courte durée, puisque l’ancien attaquant des bleus se blesse assez grièvement. Diminué par une blessure récurrente au cartilage du genou, il ne retrouvera jamais la compétition.

Il met fin à sa carrière à l’issue de la saison 2001-2002.