18/12/2013

Le marathon de la plantation a débuté !

Lors de la présentation de l’édition 2010  du Festival d’Armor, les organisateurs avaient annoncé leur intention de se joindre,  à leur niveau, aux multiples campagnes nationales et internationales pour la sauvegarde de la planète. Ainsi, outre l’utilisation de gobelets et d’emballages entièrement recyclables pour les buvettes et les services de restauration rapide, ils lançaient une opération originale et parfaitement en phase avec le développement durable : un arbre serait  planté pour chaque but inscrit lors du Festival.

Depuis cette date, à chaque début d’hiver, les dirigeants du Festival se retrouvent donc en compagnie des élus des communes concernées et des responsables du Crédit Agricole, parrain de l’opération, pour une séance de plantations immortalisée par les correspondants de presse du Télégramme et de Ouest-France.

Les opérations « Un but, un arbre » dans les communes de la pointe de Bretagne associées au FAR se poursuivent durant plusieurs semaines avec, à chaque fois, la présence d’enfants des clubs de football ou des écoles communales.

Près de 400  arbres

Les attaquants des dizaines d’équipes qui ont participé au dernier tournoi ayant été particulièrement efficaces, ce sont 396 arbres qui seront plantés cet hiver dans les communes de Plouarzel, Ploumoguer, Saint-Renan, Lanrivoaré, Bohars, Guipavas, Ouessant, Molène, Plougonvelin et Locmaria-Plouzané alors que Le Conquet, Lampaul-Plouarzel et Trébabu ont déjà reçu leur dotation.

Cette année, avec le décès subit de Serge Caradec, fondateur de l’opération « Un but, un arbre », les cérémonies organisées autour des plantations prennent une importance particulière et sont autant d’occasions de rendre hommage à la mémoire d’un fidèle compagnon de route.

D.L.