13/05/2013

J-5 avant le grand rendez-vous

Cette fois, c’est bien l’ultime ligne droite avant le coup d’envoi de la 31e édition du festival d’Armor. L’heure de faire face aux derniers contretemps, le moment de prévoir…l’imprévisible.

C’est désormais presque à plein temps que les organisateurs et les bénévoles travaillent d’arrache-pied pour que la fête soit une totale réussite. Accueil de plus de mille joueurs et accompagnateurs, casse-tête des transports entre les dix sites de compétition (dont Ouessant), concentration extrême pour la sécurité des participants et des milliers de spectateurs, ravitaillement des stands de restauration et buvettes, gestion des parkings, programmation des centaines de rencontres, préparation minutieuse des animations (cocktail, réception, feu d’artifice, match féminin entre les sélections du Finistère et de Loire-Atlantique) : les activités ne manquent pas.

Dernier problème en date, le désistement  du club HJK Helsinki qui devait participer, en U17, au challenge Crédit Agricole. Par un incroyable concours de circonstances, le grand club finlandais n’a pas trouvé assez de billets d’avion pour effectuer le lointain déplacement. C’est donc avec beaucoup de regrets et d’amertune que les organisateurs ont enregistré leur défection. Mais le savoir-faire et surtout la popularité des membres de la commission sportive ont permis, dans l’urgence, de résoudre le problème. Ainsi, c’est le Vannes OC, club du président  Michel Jestin, bien connu à Brest, qui remplacera Helsinki dans le Groupe A du challenge U17 Crédit Agricole.

En croisant les doigts, les organisateurs, sûrs de leur bonne gestion de l’événement, ont désormais les yeux rivés sur le ciel en espérant  de bonnes conditions météorologiques. Mais là, il n’y a rien à faire, si ce n’est attendre….et rêver !

D.L.