07/06/2014

Brest, le Havre, Guingamp et Istres mènent la danse

Avec le Stade Rennais, le Stade Brestois, le Stade de Reims, le Havre AC  (notre photo) et les Brésiliens d’Uniao Danto Amaro, chacun s’accordait à penser que le groupe A était le « groupe de la mort » de la compétition U17, challenge Crédit Agricole.

Et de fait, la première journée de compétition, samedi après-midi, a confirmé les pronostics. A quelques nuances d’importance près. En effet, si le Stade Brestois, qui aligne cette année son équipe première – récemment quart de finaliste de la Coupe Gambardella, avec ses internationaux Corentin Jacob et Mathieu Jordan, sans oublier le talentueux et prometteur gardien Gautier Larsonneur – a parfaitement tenu son rang de favori (2 victoires contre Rennes et Reims), le Stade Rennais a trébuché.

La bonne surprise est venue du Havre AC qui, bien qu’alignant une équipe composée exclusivement de U17 première année, a facilement dominé le Santo Amaro (3-0) et le Stade de Reims (2-1). Certes, la journée de dimanche s’annonce difficile pour les Ciel et marine qui affronteront le Stade Brestois et le Stade Rennais, mais leur jeu posé, appliqué et parfaitement construit peut leur laisser espérer de figurer dans le dernier carré. En tout cas, ces deux rencontres, décisives pour les trois équipes, vaudra son pensant de cacahuètes. Tant mieux pour le spectacle !

A l’inverse, la tâche paraît insurmontable pour les Brésiliens et les Rémois qui, avec deux défaites, ne peuvent plus vraiment rêver à autre chose que de terminer avec les honneurs. Cela dit, même si l’on ne voit pas les Brestois, les Rennais et les Havrais baisser pavillon, tout reste possible.

Dans le groupe B, l’EA Guingamp, en s’imposant devant la sélection du Finistère (2-0) et le FC Lorient (4-1), n’a pas laissé passer sa chance de terminer à la première place à la fin de la première journée. A l’inverse, le FC Istres, impressionnant contre les Tchèques du Dynamo Budejovice (4-0), a perdu de son lustre en ne faisant que match nul devant une vaillante formation du Finistère. Déception également pour le FC Lorient qui n’a plus grand espoir de terminer dans le dernier carré.

Le Stade Brestois conquérant, Le Havre AC bien en place, le Stade Rennais revanchard, l’EA Guingamp déterminé et le FC Istres toujours en course : voilà qui promet un dimanche animé et plein d’incertitudes. Personne ne s’en plaindra.

U15 : des buts à la pelle

Les 70 équipes inscrites en U15 challenge Paysages d’Iroise, réparties en quatorze groupes de cinq, ont disputé le tour de qualification sur les onze communes qui accueillent le Festival d’Armor.

Dans ce tour de chauffe, neuf équipes se sont distinguées en remportant toutes leurs rencontres, ce qui leur permet d’envisager la suite de la compétition et une qualification pour les 16èmes de finale avec sérénité. Il s’agit du FC Saint-Lô, du Stade Plabennecois, du Havre AC, du Stade Rennais, du RC Pacy Menille, de l’US Concarneau, du FC Plougastel, de l’EA Saint-Renan et du groupement Guilers. A ce palmarès, il ne manque que le Stade Brestois qui a été accroché par les Tunisiens du Enfidha Sports.

Mais rien n’est perdu pour les équipes qui ont trébuché puisqu’elles se retrouveront toutes aujourd’hui dimanche pour la deuxième journée des qualifications.

Seules, deux équipes sont déjà qualifiées pour les 16èmes. Il s’agit du TA Rennes et de l’US Concarneau qui évoluaient dans le groupe C, délocalisé sur l’île d’Ouessant. Le TA Rennes a inscrit dans la journée, et en quatre matches, 18 buts, contre un seul encaissé, alors que l’US Concarneau faisait encore mieux, en trouvant 21 fois le chemin des filets sans prendre un seul but.

C’est ce qu’on appelle des attaquants de feu !

D.L.

Tous les résultats et classements dans les onglets U15 et U17