31/05/2017

35è édition : le coup d’envoi samedi

Le théâtre de verdure du fort de Bertheaume, samedi matin, servira de cadre à la présentation des 92 équipes (12 en U17 et 80 en U15) et en même temps de rampe de lancement à la 35è édition du Festival d’Armor, dont le parrain sera Romain Thomas, l’ancien joueur du Stade Brestois et récent finaliste de la Coupe de France avec Angers SCO face au Paris SG.
1.840 joueurs et encadrants, près de 230 rencontres étalées sur tout ce week-end de Pentecôte, 800 bénévoles sur le pont dont 300 pour le seul site de Plougonvelin, la réunion de 7 à 8.000 spectateurs bon an mal an. Tels sont les chiffres avantageux du Festival dont la réputation n’est plus à faire auprès des meilleures écuries de jeunes de l’hexagone et auprès de nombreux clubs étrangers de renom.

U17 : un joli groupe d’ambitieux
Avec Le Havre AC, qui vient remettre son titre en jeu, la primauté des clubs français au palmarès des U17 a été affirmée en 2016 pour la douzième fois de rang.
Attestant de la qualité de la formation dans notre pays, cette trajectoire pourrait être prolongée par un joli groupe d’ambitieux dans lequel figurent les jeunes joueurs du HAC, quatrièmes de leur groupe national et sans doute pas prêts à abandonner facilement leur sceptre au Trémeur après lequel leur club a couru en vain lors de ses huit premières participations. Mais aussi le Stade Malherbe de Caen, second de ce groupe A national derrière le Paris SG et armé pour viser plus haut que ses 7è et 6è places récoltées lors de ses deux premières présences ici.
On n’aura garde d’oublier le Stade Rennais, recordman des succès à Plougonvelin (huit) et privé de demi-finale l’an passé aux tirs au but face au Havre. Et En Avant de Guingamp, soucieux de vaincre le signe indien après trois finales perdues au Trémeur lors des trois dernières éditions et privé du titre dans son groupe national lors de la dernière journée par le Stade Lavallois.
Le match Stade Brestois – Guingamp, samedi en fin d’après-midi, pourrait être d’ailleurs un tournant important de cette 35è édition où l’ambition du club stadiste sera d’apparaître enfin au palmarès. Plus difficiles à cerner sont les atouts de Reims, le vainqueur de 2015, de l’ESTAC Troyes, qui fera ses débuts au Trémeur, et du FC Lorient, quand bien même la victoire du FC Istres en 2012 est là pour rappeler que l’effet de surprise peut guetter le tournoi.

Quel club étranger pourrait imiter Dundee en 2003?
Et le bataillon étranger désireux de s’engager sur la voie victorieuse qui n’a plus été empruntée depuis Dundee United en 2003 ? Il sera fort de quatre équipes. Deux d’entre elles ont déjà fréquenté la pointe du Finistère à la Pentecôte : la Real Sociedad qui y revient pour la quatrième fois avec le souci d’en appeler de sa 9è place de 2016 et l’équipe belge du KAS Eupen, présente déjà en 2015 et qui a pallié la défection en début de printemps du Partizan Belgrade.
En revanche, il s’agira d’une première expérience au Trémeur pour le HJK Helsinki, considéré comme le plus grand club finlandais et dont le joueur emblématique fut Jari Litmanen avant que celui-ci devienne l’attaquant-vedette de l’Ajax Amsterdam au cœur des années 90, et pour l’Atlantique Club de Dakar qui remplacera l’AS Douanes de Dakar, dont le forfait a été très tardif.

U15 : la succession du Standard est ouverte
Attiré désormais par des tournois plus exotiques, comme celui de Dubaï, le Standard de Liège laissera ouverte sa succession en U15, après le titre acquis l’an passé aux dépens du CPB Bréquigny (0-0 et 5 tirs aux buts à 4).
Quatre-vingt équipes seront à nouveau en lice dans cette compétition. Parmi elles, trois viendront de l’étranger (la sélection d’Irlande du Nord, l’Union Saint-Gilloise, Sighetu Marmatiei) et deux de Guadeloupe (La Gauloise de Basse-Terre et l’Eclair de Petit-Bourg).
Aux nombreuses équipes bretonnes, qui s’étaient arrogé la première place du tournoi en 2013 (FC Lorient), en 2014 (Stade Brestois) et en 2015 (US Concarnoise) viendront se joindre 28 formations issues de diverses régions de France. Précieuse indication sur le niveau de plus en plus relevé de cette compétition : pas moins de 39 équipes émargent dans des championnats de DH!
La phase préliminaire se déroulera samedi et dimanche, sur les treize sites suivants : Plougonvelin, Locmaria-Plouzané, Plouarzel, Le Conquet, Plouzané, Saint-Renan, Ploumoguer, Lampaul-Plouarzel, Lanrivoaré, Bohars, Plabennec, Coataudon et, pour la première fois, Guilers.
Sur le quatorzième site, à Ouessant, la phase de poule aura des senteurs encore plus iodées et elle s’étalera sur toute la journée de samedi.
Que la fête commence!