13/05/2016

34è Festival d’Armor : La Sampdoria en tête de gondole

Pour sa première visite, la Sampdoria de Gênes sera la tête de gondole du Festival d’Armor disputé durant ces trois jours de Pentecôte et qui établira, pour sa 34è édition, un record de participation avec 92 équipes (12 en U17 ans, 80 en U15 ans) et 1.472 joueurs.

Le club italien, révélé à l’Europe entière lors des saisons de feu du tandem Mancini-Vialli au début des années 90, va susciter inévitablement une forte curiosité. De même que les retours de la Real Sociedad et du FC Nantes ou la présence inédite du Sporting Club de Bastia qui plaident tous pour une sensible élévation du niveau de la compétition des U17 ans ouverte de nouveau à une douzaine d’équipes.

Un terrible groupe C

Les jeunes Liguriens devront faire preuve rapidement de la rigueur et du réalisme, caractérisant généralement le football transalpin, pour espérer sortir sans encombre du terrible groupe C, évoquant un peu « le groupe de la mort ». Sur leur route se dresseront en effet le Stade de Reims, brillant vainqueur de l’édition 2015 (3-1 en finale face à Guingamp) et le Stade Rennais, fort de huit succès ici mais privé l’an passé de demi-finale par deux revers le dimanche face au Havre et Reims justement.

Finaliste pour sa part à deux reprises, en 1986 et 1987, la Real Sociedad sera confrontée d’entrée aux Bastiais et à En Avant de Guingamp, finaliste en 2014 et 2015 et dont l’ambition peut être facile à deviner.

La troisième équipe étrangère, le Standard de Liège, de retour au Trémeur pour la douzième fois, aura pour premiers adversaires le Stade Malherbe de Caen, septième en 2015 pour ses débuts à Plougonvelin, et le FC Lorient qui aura à sa racheter d’une élimination en poule l’an dernier.

Enfin, le Stade Brestois, toujours présent depuis 1981 mais jamais titré, sera à l’épreuve du FC Nantes dont les trois succès en 1993, 1998 et 2000 sont toujours dans les mémoires des habitués du Festival et du Havre AC qui a accepté de remplacer au pied levé le FC Metz, retenu par une finale de coupe de Lorraine.

Des équipes étrangères soucieuses de leur bonne réputation et le bataillon de belles équipes françaises et bretonnes militent pour la cohérence et le spectacle attendus de cette 34è édition.

U15 ans : Concarneau remet son titre en jeu

Sur treize sites (Plougonvelin, Le Conquet, Ouessant, Plouzané, Locmaria-Plouzané, Plouarzel, Lampaul-Plouarzel, Ploumoguer, Saint-Renan, Lanrivoaré, Bohars, Plabennec et Coataudon) seront disputées à nouveau les poules éliminatoires du tournoi des U15 ans.

Parmi les 80 équipes réparties en seize poules, figureront des formations belges (RU Saint-Gilloise, Standard de Liège, AC Estaimbourg), roumaine (Css Baia Mare), une formation de Guadeloupe (La Gauloise de Basse-Terre) et une autre de la Réunion (JS Saint-Pierroise) qui donneront une grande diversité à ce tournoi fréquenté aussi par le Stade Malherbe de Caen, le Racing CF Toulon et une multitude de clubs bretons. Les candidats à la succession de l’US Concarnoise, à commencer par celle-ci, seront légion dans ce tournoi devenu l’un des plus importants de France de sa catégorie d’âge.

A quelques encablures de la mer d’Iroise, trois jours de fête (totalement gratuite) vous attendent. Laissez vous bercer!

Yvon Joncour